Servantes des Pauvres
Oblates bénédictines

Projet éducatif

L'Accueil de Loisirs Dom Camille Leduc a été fondé il y a plus de 50 ans pour répondre à un besoin social du milieu du XXe siècle dans le contexte minier des alentours d'Angers, Trélazé, Les Ponts de Cé. Ce centre, à caractère confessionnel, a pour but, depuis son origine, de permettre aux enfants de familles défavorisées d'avoir des loisirs dans un contexte éducatif.

L'Accueil de Loisirs Dom Camille Leduc se propose donc de travailler à l'éducation de la personne humaine, à travers des activités et des loisirs adaptés à des enfants de milieux simples ou défavorisés tout en favorisant la mixité sociale.

Le rôle de l'Accueil de Loisirs est complémentaire à celui de la famille. Il consiste à contribuer, pour sa modeste part, au développement total de chaque enfant, de chaque jeune : esprit et corps, intelligence, sensibilité, sens esthétique, responsabilité personnelle, spiritualité.

L'Accueil de loisirs porte communément le nom de ‘Patronage’, terme employé et adopté facilement par tous. Il sous-entend un lieu de loisirs éducatifs et ouvert à tous dans un cadre familial et chrétien.

1. Finalités de l'accueil

L'accueil des jeunes au sein du Centre Dom Camille Leduc à pour objectif * de donner un nouvel élan à la mission d'évangélisation au sein des patronages.

  • « Continuer à porter une grande attention aux enfants de familles Pauvres, tout en nous réjouissant des bienfaits du mixage social de part et d'autre ;
  • Donner aux sœurs et aux animateurs les moyens de développer leur sens pédagogique et cela toujours en lien avec le charisme des Servantes des Pauvres ;
  • Porter une grande attention à la formation humaine et spirituelle des animateurs ;
  • Responsabiliser les enfants et les préparer ainsi à devenir à leur tour animateurs ;
  • Revivifier le lien étroit qui unit le Patronage avec le charisme des Servantes des Pauvres : le service du malade et de sa famille. »

2. Objectifs éducatifs

Les objectifs qui sont donnés à l'équipe éducative du Patronage Dom Camille Leduc sont les suivant :

  • Apprendre à vivre en groupe selon des règles préétablies en commun ;
  • Développer son sens de l'amitié, du respect de l'autre et à rendre service ;
  • L'aider à se maîtriser et à découvrir ses aptitudes, ses dons, ses limites et à découvrir ceux des autres ;
  • Transmettre le respect et le goût de la vie, du vrai, du beau, et de l'effort.

3. Équipe éducative des accueils

Les personnes intervenant dans le fonctionnement du patronage sont :

La Prieure Générale de la Congrégation des Servantes des Pauvres, en tant que membre de droit de l'association ‘Centre Social des Plaines’ est garante des valeurs éducatives du Centre.

La directrice diplômée ou stagiaire BAFD est prioritairement une Servante des Pauvres, mais peut être également une personne laïque.

Une équipe d'encadrement composée de façon variable de sœurs Servantes des Pauvres, de religieux(ses) d'autres Communautés, de jeunes diplômés ou stagiaires BAFA, de personnes bénévoles intervenants ponctuellement. Leur nombre varie en fonction du nombre d'enfants inscrits.

Selon les années, une équipe minime « d'aide animateurs » – hors quota d'encadrement – peut-être constituée. Ce sont des jeunes âgés de 15 à 17 ans qui, souvent, souhaitent garder un lien avec le patronage dans lequel ils ont passé des vacances et désir apporter leur aide en attendant de passer à leur tour le BAFA dans le respect de la réglementation des ACM.

Formation de l'équipe d'animation à l'esprit du Centre

L'ensemble de l'équipe recevra une formation régulière chaque année pour être en phase avec les objectifs pédagogiques. Une charte leur est transmise.

4. Public accueilli

Dans un souci de partager l'attention qu'il porte aux plus Pauvres, l'Accueil Collectif de Mineurs s'efforce de sensibiliser l'ensemble des familles à la mixité sociale et à l'intégration de tous. Les horaires d'ouverture et de fermeture, la constitution des équipes d'encadrement et des enfants, rendent visible le brassage social qui s'y vit.

Ouvert à tous, aucun enfant ne peut être exclu du patronage en raison du niveau social de sa famille, de sa religion, de sa précarité. Ouvert à tous ceux qui adhèrent à son esprit, il est marqué par la présence des religieuses Servantes des Pauvres à qui revient l'initiative de ce patronage. Le caractère chrétien de celui-ci est donc clairement exprimé dans ses projets éducatif et pédagogique, transmis tant aux équipes d'encadrement qu'aux parents qui souhaitent y inscrire leur enfant.

5. Organisation financière

La mission propre de la Communauté des Servantes des Pauvres est de rejoindre les familles Pauvres dans leur précarité. Elles proposent pour leurs enfants un cadre de loisirs et un soutien d'éducation humaine et chrétienne. La priorité et l'ensemble des choix sont orientés pour leur en faciliter l'accès. Cela se ressent dans la simplicité des activités proposées, les tarifs fixés, les aides humaines organisées, ceci comme prolongement naturel du charisme de la Communauté.

L'accueil étant déclaré à la DDJS, il reçoit les prestations, de la municipalité, du Conseil Général, et tient compte des quotients de la CAF dont il perçoit également des aides.

Moyens Financiers

Les tarifs sont fixés en fonction du quotient familial. Il n'y a pas de gratuité totale, un minimum de participation est demandé à chaque famille.

6. Le projet pédagogique

Un projet pédagogique est élaboré chaque année avec l'ensemble de l'équipe. Les objectifs pédagogiques s'appuient sur l'esprit du projet éducatif.

Les activités sont adaptées à chaque âge : petits et grands jeux, chants, activités manuelles et théâtrales, ainsi que des mini camps l'été. Elles ont pour but d'aider les enfants à s'épanouir dans leur vie physique, morale et spirituelle, de les accompagner dans la découverte et le respect de l'autre.

Le projet pédagogique est transmis aux familles.

7. Les lieux de vie

Afin de permettre cet épanouissement complet de l'enfant, le Patronage Dom Camille Leduc comporte des locaux agréés pour recevoir du public et adaptés à l'accueil d'enfants de 4 à 14 ans, et un espace vert étendu pour les activités sportives et jeux de plein air.

Espace local

L'accueil se fait dans une structure conviviale située dans un lieu clos, comprenant :

  • un bâtiment principal,
  • 2 chalets pour les petits,
  • un préau,
  • un grand espace de verdure,
  • un accès au parc boisé du ‘Liban’,
  • une infirmerie.

Matériel pédagogique à disposition

Un matériel d'activités sportives est régulièrement réapprovisionné : cordes, plots, ballons, échasses, raquettes de tennis et de ping-pong… La surface de jeux est suffisamment étendue pour permettre à plusieurs équipes de pratiquer des jeux différents au même moment.

Le matériel de bricolages et d'activités manuelles varie selon les thèmes d'année. Il provient régulièrement de dons qui sont fait au Centre par des personnes connaissant les moyens limités du Centre.

8. Les critères et modalités d'évaluation

Ils feront l'objet d'un travail réalisé par l'équipe d'animation et identifiés dans le projet pédagogique. Ils seront évalués à partir :

  • de l'enthousiasme des enfants, de leur souhait exprimé ou non de revenir, de refaire, de prolonger.
  • des remarques des parents, de leur demande de renseignements complémentaires sur le programme à venir, du retour que leur ont fait les enfants.
  • de l'évaluation effectuée avec l'équipe d'animation, sa correspondance avec les objectifs fixés et le projet pédagogique.

* extrait du Chapitre Général 2011 de la Congrégation des Servantes des Pauvres.