Servantes des Pauvres
Oblates bénédictines

Au fil des jours

« Retour aux nouvelles

Le Manteau de saint François14-05-2015

Comme la veille au Patronage Dom Camille Leduc, nous avons eu la joie d'accueillir une belle assistance, en ce jeudi de l’Ascension, pour la conférence donnée par Mme Marie Hélène de BENGY, archiviste durant plusieurs années chez les Capucins, autour d’une précieuse relique que les Servantes des Pauvres ont eu la joie d’accueillir : rien de moins que le « manteau » de saint François d’Assise !

En fait, il s’agit d’une sorte de cape que saint François avait donnée à sainte Élisabeth de Hongrie. A partir de ce moment, historiquement attesté, cette vénérable relique connaîtra bien des tribulations qui la conduiront finalement à Paris, donnée à Saint louis par les Chevaliers Teutoniques dont le grand Maître était le beau-frère de sainte Élisabeth. Le saint Roi le confia aux Cordeliers qui le gardèrent jusqu’à la Révolution. Elle fut sauvée des déprédations révolutionnaires par un tertiaire franciscain qui la rapporta à Paris en 1800. Les tribulations se poursuivent ensuite par la Commune et l’expulsion des religieux au début du XXe siècle, qui emportèrent la précieuse relique dans leur exil belge d’où elle reviendra à Paris en 1926. Elle est maintenant conservée chez les Capucins de Paris, rue Boissonnade.

Après que le Noviciat eut chanté le « Cantique des Créatures » de saint François, c’est toute cette histoire du manteau qu’a retracée Madame de BENGY, de manière très vivante et profondément spirituelle. Non seulement nous avons suivi cette relique partout où elle est passée, entre les mains de si grands personnages, mais nous avons compris, en ouverture de sa conférence, tout le symbolisme qui s’attache au manteau dans la Bible, et avons ainsi pu vénérer de manière plus appropriée cette émouvante relique présentée dans un magnifique reliquaire qui avait été disposé dans la chapelle.

Une bien belle après-midi, toute empreinte de joie franciscaine ou... bénédictine ?... évangélique !