Servantes des Pauvres
Oblates bénédictines

Au fil des jours

« Retour aux nouvelles

Inauguration du Square Camille Leduc à Angers 16-07-2019

En ce 16 juillet 2019, après une après-midi de grand jeu suivi d’un goûter, les enfants du Patro furent conduits par leurs animateurs au 87, rue de la Pyramide en contrebas de la Maison-Mère. A ce numéro s’ouvre en fait un petit chemin qui conduit à un square. A l’entrée du chemin se retrouvèrent donc les enfants du Patro, quelques-uns de leurs parents, de nombreuses Sœurs, quelques amis et familiers de la Congrégation. Il y avait là une plaque de rue recouverte d’un voile d’où pendaient cinq ficelles…Tous attendaient Monsieur Béchu, Maire d’Angers, et deux de ses Adjoints qui venaient inaugurer cette nouvelle plaque.

Peu après son arrivée, Monsieur Béchu invitait 4 personnes à dévoiler cette plaque avec lui : un malade soigné par les sœurs, une enfant du Patro, un animateur et une Servante des Pauvres, qui résumaient ainsi la postérité et l’actualité de Dom Leduc. Monsieur Béchu invitait toutes les personnes présentes à scander un compte à rebours pour dévoiler la plaque ainsi libellée :

Square
Camille Leduc

Fondateur des servantes des pauvres
1819-1895

Puis, après de chaleureux applaudissements, tous ont emprunté le petit chemin de quelques dizaines de mètres qui mène au square où les attendait un "vin d’honneur" composé de jus de fruits, bienvenu par le beau soleil qui était encore bien chaud en cette fin d’après-midi. Mais auparavant il y eut un échange de discours entre Mère Générale et le Monsieur le Maire.

Rappelant l’historique de la demande d’attribution du nom de Camille Leduc à un lieu public, dont la première fut formulée en 2004 auprès du maire de Trélazé, Mère Générale nota l’heureuse coïncidence entre l’inauguration de cette plaque et le 200e anniversaire de la naissance de Camille Leduc en cette année 2019. Comme elle se plut à le souligner : « ce que femme veut, Dieu le veut ! » Elle remercia alors très chaleureusement le Maire, ainsi que les habitants de l’ancienne impasse de la Pyramide pour leur hospitalité et leur souplesse dans les changements administratifs à opérer. Puis, brossant à grands traits la biographie de Dom Leduc, elle en vint aux liens particuliers que sut tisser Dom Leduc, fondateur, avec ces quartiers de la ville, et au-delà, jusqu’à Trélazé, Saint-Barthélemy et les Ponts-de-Cé. Elle souligna aussi l’intérêt personnel que, de longue date, Monsieur Béchu porte au patronage, concluant sur l’humble participation des Servantes des Pauvres au bien commun, à travers leur mission.

A ces mots, Monsieur Béchu répondit par un beau discours prononcé sans notes, où les précisions biographiques et l’exactitude de la situation sociale ne gâchaient en rien le ton d’amitié sur lequel étaient tenus ses propos. Il parla en tant que Maire et aussi en tant que père de famille. Il a noté que l’attribution du nom de Dom Leduc à ce square était à la fois un devoir de mémoire à l’égard de Dom Leduc, mais aussi de reconnaissance pour le travail qui se continue par la congrégation, travail de soins et d’éducation ; il a alors rappelé ce que ses enfants doivent au Patro, développant alors quelques réflexions sur l’éducation et la transmission des valeurs chrétiennes.

Puis il a offert le double de la plaque à Mère Générale pour l’installer en quelque endroit à la Maison-Mère !

Après des applaudissements nourris, tous se sont dirigés vers le verre de jus de fruit et les petits gâteaux offerts par la Mairie, et qui firent du bien par cette belle chaleur d’été.