Servantes des Pauvres
Oblates bénédictines

Au fil des jours

« Retour aux nouvelles

La joie de l’Évangile… « C’est à Moi que vous l’aurez fait » 23-01-2019

À Denain, la joie de Noël avec les plus petits

20 décembre 2018 et 1er janvier 2019

Un petit groupe d’une quinzaine d’enfants a répondu à l’invitation des sœurs à visiter les personnes qui étaient seules pour la fête de Noël. La veille, ils sont venus faire les préparatifs, confectionnant avec beaucoup d’entrain des cartes de vœux et des paniers garnis de chocolats. A 14h, le lendemain, toutes les sœurs de la Communauté, deux par deux, selon la recommandation de l’Évangile, entraînaient à leur suite ces grappes d’enfants à la rencontre d’une douzaine de malades pauvres soignés par la Communauté : chants de Noël, petit temps de prière autour de la crèche et partage de friandises… la joie était dans tous les cœurs ! Un bon chocolat chaud attendait les enfants et les sœurs au retour à la Communauté et l’après-midi s’est achevé par une prière d’action de grâce pour tous les bienfaits reçus en ce jour. Très touchés par cette expérience, les enfants réclament de la renouveler… prémisses des « Sentinelles de Saint Benoit » - branche ‘jeunes’ de la Fraternité Spirituelle Dom Camille LEDUC - en terre denaisienne ? À suivre…

Ce 1er janvier fut pour la communauté une autre belle expérience d’accueil : la messe en l’honneur de Marie, Mère de Dieu, étant célébrée pour tout le doyenné à la chapelle Saint Joseph – de l’autre côté de notre rue - la communauté a proposé de recevoir pour le repas de midi, dans les salles du Patronage, tous ceux qui seraient seuls ce jour-là, connus de la paroisse ou non. Cette invitation a été accueillie avec joie par les paroissiens qui, bien que n’étant pas conviés eux-mêmes parce qu’ils n’étaient pas seuls en ce jour, se sont proposé d’offrir généreusement tout ce qu’il fallait pour ce repas de fête. Les 28 invités, oubliant leur solitude, étaient transfigurés par ce temps si fraternel et chaleureux qui, après les plats chauds, un bon dessert, des jeux et des chants, se termina par un beau temps d’adoration et action de grâce à la chapelle. Notre curé doyen, présent tout au long de cette journée, en était tout ému et nous, profondément heureuses d’avoir pu donner et surtout recevoir tant de joie.